voyage en pologne

g s’est rendu en Pologne, pays marqué par le XXème siècle et notamment par les Allemands qui l’envahirent le 1er septembre 1939, déclenchant ainsi la Seconde Guerre Mondiale. L’URSS lui emboîta le pas, y instaurant dès le sortir du conflit un gouvernement communiste qui marqua profondément ce territoire. La ville de Gdańsk, située au nord du pays au bord de la Mer Baltique, est intéressante à plus d’un titre, notamment pour son Eglise Sainte-Marie, basilique de la ville et une des plus grandes églises en brique au monde, mais aussi pour ses chantiers navals avec la place Solidarność où l’on peut trouver le monument aux ouvriers du chantier naval tombés en 1970. C’est à cet endroit même qu’un certain Lech Wałęsa alimentera le mouvement qui permit au pays de s’affranchir progressivement du joug de l’URSS. La cité fut dans le passé une des cités hanséatiques les plus puissantes de la région, ce que l’on peut aisément saisir lorsque l’on en parcourt les ruelles médiévales.

 

Ce fut également l’occasion de visiter la ville de Toruń, patrimoine mondiale de l’UNESCO, située au bord de la Vistule et qui doit ses origines à l’ordre des chevaliers teutoniques qui y construisirent un château au XIIIème siècle. Elle est également célèbre pour avoir vu naître l’astronome Mikołaj Kopernik à l’origine de la popularisation de la théorie de l’héliocentrisme qui plaça non plus la Terre mais le Soleil au centre de l’Univers. La ville peut également se targuer d’être la deuxième ville après Cracovie à avoir conservé la plupart de ses bâtiments historiques gothiques intacts puisqu’elle fut épargnée pendant la guerre. On y trouve également un planétarium, un des plus visités d’Europe, ancrant encore davantage Toruń dans l’Histoire de la Science et plus particulièrement de l’Astronomie.