voyage à conques, rodez et visite de l’atelier emmanuel barrois

png s’est rendu dans l’Aveyron pour aller visiter le village de Conques, village redécouvert par Prosper Mérimée au début du XIXème siècle aggloméré autour de l’Abbatiale Sainte-Foy datant du XIème siècle. C’est en 1994 que ses vitraux furent remplacés par une création de l’artiste Pierre Soulages. Ce dernier explique son travail de la manière suivante:

« L’espace créé est tel que l’on n’a pas envie d’avoir le regard sollicité par l’environnement extérieur. Il me fallait donc trouver un verre qui ne soit pas transparent, laissant passer la lumière mais pas le regard (…). C’est ce qui m’a conduit à fabriquer un verre particulier, un verre à transmission à la fois diffuse et modulée de la lumière. »

 

Par la suite nous nous sommes rendus au musée qui lui est consacré, récemment livré à Rodez par l’agence catalane RCR associé aux architectes français Passelac & Roques. Ce fut l’occasion de découvrir la table que le célèbre chef Michel Bras a ouvert au sein du musée, à recommander.

« Le musée naît du parc, qu’il participe à restructurer, à ordonner, à révéler et à clarifier. L’acier Corten dont la patine porte la marque du temps s’intègre parfaitement dans l’environnement végétal du parc. Ce n’est pas un matériau inerte et aseptisé. Par ailleurs, son chromatisme n’est pas sans rappeler le grès rose de Rodez. »

 

Ce fut alors le moment de rendre visite au maître verrier Emmanuel Barrois avec qui nous avons pu nous entretenir de tout et de rien. Une belle rencontre.

« Notre démarche, délibérément prospective, innovante et transversale, s’inscrit dans les champs de l’architecture, du design et des arts plastiques. Nos méthodes empruntent autant à l’artisanat d’art qu’à l’industrie du verre. Nos réalisations, et nos créations prennent en compte les contraintes normatives, techniques et financières de notre époque et d’un environnement toujours en mutation. Dans notre travail  sur le verre, la lumière, l’espace, c’est par la confrontation aux contraintes et aux complexités esthétiques, culturelles et techniques que nous essayons de répondre aux questionnements de notre époque. Revendiquer une identité contemporaine forte, et créer, toujours… »

 

Pierre Soulages

RCR

Atelier Emmanuel Barrois