voyage en suisse

png s’est rendu en Suisse pour fêter ses dix années d’existence, l’occasion de re-visiter quelques hauts lieux du patrimoine helvète et découvrir des œuvres de Peter Zumthor, Valerio Olgiati et Gion Antoni Caminada.

 

1 | Maison de retraite RPA près de Chur, Masans, 1993, Peter Zumthor

 

2 | Nouvel Atelier Peter Zumthor à Haldenstein, 2016, Peter Zumthor

 

3 | Chapelle Sainte Bénédicte dans le village de Sumvitg, 1988, Peter Zumthor

Construite après qu’une avalanche ait détruit l’ancienne chapelle de style baroque en 1984. « Quand j’ai commencé, ma première idée pour un bâtiment réside dans son matériau. Je crois que c’est le sujet de l’architecture. Ce n’est pas une question de papier, ce n’est pas une question de formes. C’est de l’espace et de la matière. »

 

4 | Dortoir pour filles de Disentis, 2004, Gion A. Caminada

« Mon rôle est d’éloigner le client de ses idées initiales, pour lui montrer qu’elles étaient mauvaises. Une fois qu’il lui a été démontré qu’il y a la place pour une direction totalement nouvelle il découvrira de nouvelles envies… Évidemment il ne s’agit pas de faire cela de manière brutale, afin qu’il comprenne qu’il y a des possibilités auxquelles il n’avait pas pu penser. »

 

5 | Village de Vrin, Gion A. Caminada

« J’ai déjà construit de nombreuses maisons pour ses habitants et il savent que mon travail n’est pas si mauvais. Une certaine confiance était déjà établie. Mais je pense que vous avez besoin de sentir ce qui peut manquer aux gens. J’essaie de faire naître en eux un sentiment qui leur montrerai que cette idée peut toucher leur existence d’une manière positive. »

 

6 | Thermes de Vals, 1996, Peter Zumthor

« Montagne, pierre, eau – construire dans la pierre, construire avec la pierre, dans la montagne, construire à partir de la montagne, être à l’intérieur de la montagne – comment ces implications et la sensualité de l’association de ces mots pourrait être interprétées, architecturalement? »

 

7 | Chalets à Leis, Vals, 2009-2013, Peter Zumthor

« Les deux maisons de vacances détachées sont agencées avec soin et sont à la disposition exclusive de nos clients. En hiver, la piste de ski de Gadastatt dans la vallée passe à proximité de Leis. Pendant la grande majorité de la saison hivernale il est possible de skier le matin à partir du seuil des maisons et y retourner le soir. Dès le début de l’été jusqu’à l’automne les maisons de bois sont le point de départs de belles et nombreuses randonnées. »

 

8 | La Maison Jaune, Flims, 1995-1999, Valerio Olgiati

Reconversion d’un bâtiment jaune à son origine, la rupture fut franche avec le caractère traditionnel originel dont il fit un grand prisme blanc.

 

9 | Atelier Valerio Olgiati, Flims, 2003-2008, Valerio Olgiati

 

10 | Maison forestière à Domat-Ems, 2013, Gion A. Caminada

« Une école dans la forêt ».

 

11 | L’Atelier Bardill, Scharans, 2002-2007, Valerio Olgiati

Atelier réalisé pour un musicien à l’emplacement d’une construction rustique qui fut démolie dont Valerio Olgiati devait restituer le volume, consigne de la municipalité. En réalité seule une petite partie du volume intérieur est occupé pour des raisons de budget, offrant un grand patio.

 

12 | Europaallee Baufeld E, Zurich, 2007-2013, Caruso St John Architects & Bosshard Vaquer Architects

« Le programme mixte peu usuel pour un tel site comprend des commerces au rez-de-chaussée avec des bureaux et des logements dans les étages supérieurs, et est une opportunité de faire un bâtiment véritablement métropolitain idéalement situé à l’angle du plan d’ensemble. Le bâtiment comprend 5 niveaux d’espaces commerciaux, la partie supérieure émergente étant dévolue à deux tours de logements de 13 et 11 niveaux. La forme complexe a quelques qualités des bâtiments classiques du Manhattan des années 1910 et 1920. A l’instar des exemples new-yorkais, l’expressivité individuelle trouve sa place dans la continuité exigée, dans la masse des niveaux inférieurs et dans la tectonique des façades en béton préfabriqué, pour en faire un morceau de ville non négligeable. »

 

13 | Halle couverte d’Aarau, 2001-2002, Miller & Maranta

A la suite de la démolition de bâtiments insalubres un trou béant demeura pendant 20 ans au centre de cette très belle ville médiévale. Un concours fut organisé en 1996 et ce fut le projet de Miller & Maranta qui le remporta, pourtant en désobéissance totale avec les consignes. Le projet s’est adapté à la géométrie disponible tout en créant deux nouvelles cours, une plutôt urbaine et l’autre au caractère plus intime.