le voile et la présence

ici et maintenant, entrer en résonance
Conférence donnée aux étudiants de licence I, à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble

 

Depuis la première année et au quotidien, sur la durée,
notre travail oscille entre deux mondes à apprivoiser.

 

Par l’émerveillement et par la connaissance,
le métier nous les révèle avec toujours plus d’évidence :

 

le voile, soi, le sensible, le subjectif, la part personnelle ;
la présence, le monde, la réalité physique, la part rationnelle.

 

et chaque projet renouvelle l’expérience,
ici et maintenant, de les mettre en résonance.

 

« Il y a beaucoup de réponses en architecture. Il y a beaucoup de manières de faire et chacune est aussi bonne que l’autre. L’important est que nous abordions les questions que nous adresse le paysage, que nous adresse le programme, que nous adresse l’endroit. Si nous abordons ces questions en le faisant rationnellement et poétiquement en même temps, nous devons obtenir quelque chose. »

MURCUTT, Glenn, In the mind of the architect, ABC, Melbourne, 2000

« La force d’un bon projet réside en nous-même et en notre capacité de percevoir le monde avec sentiments et raison. Un bon projet architectonique est sensoriel. Un bon projet architectonique est rationnel »

ZUMTHOR, Peter. Pensar la architectura. Barcelone: Editorial Gustavo Gili, 2004