les conditions de la création

conception, collaboration, concrétisation
Conférence donnée aux étudiants de  HMONP, à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Val de Seine

 

Après 7 ans d’existence,

 

l’atelier est invité à partager les situations, les craintes et les joies qu’une jeune agence est amenée à vivre avec de jeunes architectes souhaitant exerçant en leur nom propre.

Une introspection sur le caractère professionnel de notre formation, le passage « plus ou moins douloureux » d’élève-architecte à architecte.

Dans notre cas, trois diplômes DPLG sans HMONP, quelques expériences en agence et pas d’aide particulière… le pire scénario pour le grand saut.

 

Après 7 ans d’expériences,

 

Nous réalisons que notre pratique professionnelle a nécessité de faire émerger rapidement une création partagée, une ligne de conduite et de combler les lacunes…

Etudiant, nos études se sont plutôt concentrées sur une des dimensions de notre profession : la conception.

Architecte, notre travail s’ouvre et s’enrichit de dimensions complémentaires : la collaboration, la concrétisation.

 

Avec 7 ans d’expériences,

 

L’évidence qu’il faut, pour un travail enthousiasmant et nécessairement partagé, compléter sa formation en travaillant sans cesse, sur 3 axes :

La conception, puisque le projet se travaille avec notre passé, notre savoir et notre personnalité ;

La collaboration, puisque le projet se rêve, se décide et se dessine avec et pour les autres ;

La concrétisation, puisque le projet se réalise, se matérialise par les autres.

 

 

« l’architecture commence quand vous mettez soigneusement deux briques ensemble. C’est là que tout commence »

L.MIES VAN DER ROHE, Speaking about restraint in Design. 1959, The New York Herlad Tribune