un lieu à part

intérioriser pour accueillir le monde

Assister à une représentation
cinématographique, vivante ou musicale,
jouée par des anonymes, des proches ou des célébrités,
est un moment intense de découvertes et d’émotions.

 

Dans le bruit et la foule,
à l’entrée succèdent le placement et l’attente.
Puis c’est l’échappée dans l’œuvre
vécue dans la communion, l’espace d’un instant.

 

Suspendue hors du lieu et du temps,
cette expérience partagée nécessite un accompagnement
réclame une préparation, un espace libre, une intériorité
nécessaire pour recevoir, s’ouvrir, se laisser transporter.

 

Un espace public tellement singulier,
en rupture avec l’environnant, le quotidien, l’immédiateté
tout autant témoin d’une vie culturelle féconde
que porte ouverte sur le monde

 

Un lieu à part.

Plight, Joseph Beuys, Centre Pompidou, Paris, 1985

© adagp, Paris 2007