scolaire
école maternelle, Paris 13, 2015
bois, terre
pisé, torchis, sgraffito
concours restreint
SEMAPA, 6 M€, 2000 m²
La maternelle Auriol, perchée sur son promontoire
a été des années le terreau privilégié mais provisoire
de générations de jeunes citadins, bien encadrés
par cette colline verdoyante et arborée.

Pour accueillir de nouveaux Parisiens la parcelle va se densifier.
L’école peut rester singulière dans cette densité.
Un site privilégié va disparaitre, une école perdre en altitude
mais peut conserver certaines qualités et aptitudes.

Le jardin et ses classes aujourd’hui perchés
peuvent subsister mais sous forme nichée,
en passant d’une butte de terre pour soutenir
à une motte de terre pour contenir.

Autour d’un creux, nous proposons un patio tranquille
Pour lire des contes, développer un parcours sensible.
Dans une butte compactée nous venons creuser
Des classes, des courbes, un terrier subtilement érodé.

La terre valorisée, aimée, en l’épaulant
peut être structure, isolant ou revêtement.
Accueillir les enfants dans une enveloppe saine
devenir le terreau fertile d’une croissance sereine.

« On ne peut offrir que deux cadeaux à nos enfants :
des racines et des ailes. »