patrimoine montagne
pôle administratif, culturel et technique, Saint-Barthélémy de Séchilienne (38), 2016 - 2020
béton, ardoise, aluminium
coulage forain
chantier en cours
Commune de Saint-Barthélémy de Séchilienne, 1,9 M€, 650m² de bâtiment, 7600m² d"exterieurs
A Saint-Barthélemy de Séchilienne,
la vie partagée est portée par sa Mairie et son école.
Il est aujourd’hui question de renforcer leur place et leur attractivité
en les replaçant au coeur d’un centre-village repensé.

Rassemblant sur un même site
des usages techniques, administratifs, éducatifs et culturels,
l’aménagement propose aux habitants une place de plus,
des usages contrastés, une nouvelle centralité.

La prairie accueille jardins, verger et activités,
profitant des sources naturelles et du ruissellement.
Tous liés par le passage et le droit d’eau,
Les enfants jouent et apprennent en même temps.

Dans un contexte vernaculaire très préservé,
le projet propose d’aménager et de travailler la pente,
afin de construire trois équipements de plus,
fabriqués et pensés comme une continuité.

Les « cujalas » de l’ubac construisent avec le climat,
Les toits sont pentés et les faîtages sont orientés,
les pignons sont ouverts pour sécher et ventiler,
Ouvertures et couvertures cherchent le soleil.

Pour abriter les nouveaux usages
Le projet propose une déclinaison constructive.
Des blocs utiles maçonnés dans les angles
Fabriquent le socle et délimitent les espaces.

Trois hautes couvertures posées sur ces rehausses,
Dialoguent avec ce village de toits.
Les pignons laissent entrer l’air et la lumière,
les tympans deviennent tampon et vitrail.